CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL
  • Home >
  • LE BLOG >
  • Guide pour s'installer au Portugal : ouvrir sa ligne internet

Guide pour s'installer au Portugal : ouvrir sa ligne internet

Guide pour s'installer au Portugal : ouvrir sa ligne internet
By Luis RIBEIRO . 4 years
Categories :
Vivre à Lisbonne

Vous avez, certes, fait le choix de vous expatrier afin de vous installer au Portugal, dans cette atmosphère que vous recherchiez depuis tant d’années, mais vous n’avez pas pour autant décidé de vous couper totalement du reste du monde, de votre famille restée sur place, de vos amis…

 

Alors, afin de pouvoir garder un réel contact avec vos proches, mais aussi d’être en mesure d’obtenir de multiples informations sur votre pays d’accueil, les idées de sorties, les adresses utiles, les actualités mondiales, etc., il vous faut aussi penser à faire activer votre ligne internet.

 

Et un des gros avantages du Portugal est qu’il propose justement un excellent réseau avec de nombreux fournisseurs d’accès qui pourront vous offrir ce service dont vous ne pouvez vous passer.

 

Au fil de cet article, nous allons donc vous présenter ces fournisseurs, vous donner les informations nécessaires à une souscription chez l’un d’eux et vous apporter quelques éléments supplémentaires, notamment concernant le Wi-Fi.

 

Choisir son fournisseur d’accès internet

Comme précisé, si vous décidez de vous installer au Portugal, vous pourrez aisément trouver le fournisseur d’accès capable de satisfaire à vos attentes parmi les nombreux prestataires présents sur le marché. Avant de vous déplacer dans l’une des boutiques, voici quelques fournisseurs qui pourraient vous intéresser :

  • Net Sapo propose, pour moins de 20 euros par mois, une navigation rapide et une ligne de téléphone fixe avec un très bon réseau de couverture.

  • Cabovisão offre la bande passante, en illimité, à toute la famille avec une vitesse allant jusqu’à 200 MB pour 19.99 euros par mois.

  • Claranet  c’est le haut débit pour tous avec, là encore un accès à grande vitesse.

  • Vodafone dispose d’un tarif évolutif (de 12 à 30 euros par mois) selon la consommation attendue en Gigaoctet (de 4 à illimité).

  • TMN en version fixe et ou mobile, ce fournisseur est parmi les plus connu au Portugal.

D’autres opérateurs encore pourront vous aider à vous installer au Portugal en vous proposant leurs services : ARTelecom, Zon, Telepac ou encore PT WiFi

 

Et si, durant vos premiers mois, ou pour vos éventuels visiteurs, vous souhaitez faire appel aux prestataires que vous connaissez déjà en France, il vous est encore possible de vous rapprocher des entreprises telles que Orange, Bouygues, Free, SFR ou Virgin Mobile qui ont prévu des services spécifiques et facilement accessibles depuis le Portugal avec une base forfaitaire allant de 20 à 40 euros par mois selon le type d’offre choisie.

 

Comment souscrire à un abonnement internet ?

Comme pour une installation de ligne téléphonique, installer au Portugal une connexion internet est une démarche très simple. En effet, il vous suffira de vous rendre dans la boutique de votre futur fournisseur d’accès en vous munissant d’un certain nombre de documents, à savoir, votre justificatif de domicile récent, votre numéro fiscal et une photocopie de votre passeport ou de votre carte d’identité.

 

Sur place, vous aurez également à remplir quelques formulaires afin de mettre en place cette installation qui sera effective quelques jours plus tard. 

 

Qu’en est-il du Wi-Fi au Portugal ?

Enfin, sachez que, si vous envisagez de vous installer au Portugal, un détail, et non des moindres, risque fort de vous intéresser : celui de la démocratisation du Wi-Fi dans tous le pays.

 

Effectivement, le Portugal, dans son développement, a fait en sorte que chaque habitant puisse, s’il le désire, accéder à internet. Plus encore, le pays avait la volonté que cet accès soit gratuit, aussi bien en ville qu’en campagne. Ainsi, le projet Espaço Internet couvre tout le territoire portugais avec plus d’un millier de centres de connexion aujourd’hui.