CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL

Les Açores: un paradis sur le chemin de l’Amérique

Les Açores - un paradis
By Paula ALVES . 2 years
Categories :
Portugal Tourisme

Vous pouvez dorénavant découvrir les Iles des Açores, qui ont été découvertes par hasard en 1431

 

D’après João Galvão

 

C'est l'escapade parfaite de trois jours pour sortir de la vieille Europe sans trop de travail. Il y a 9 îles aux Açores, mais pour profiter de ces 72 heures, n’en choisissez que 2, les autres seront pour une prochaine fois. Les deux que vous aurez choisies vous donneront envie de revenir avec plus de temps. Et cet archipel en vaut la peine !

 

Les îles que nous avons choisies sont Faial et Pico, en raison de leur proximité entre l’une et l’autre, leur beauté particulière et l'accès facile vers le continent. Le voyage peut être fait par Azores Airlines et TAP, et peut coûter environ 200 € aller-retour, si le billet est acheté à l'avance. Le voyage dure 2h45: l'archipel est à un tiers de la distance entre Lisbonne et Washington, au milieu du vaste océan Atlantique.

 

Le temps semble ne pas vouloir passer sur l'île de Faial, qui s'étire paresseusement devant le Pico, qui possède au milieu de l’île la plus haute montagne du Portugal avec ses 2.351 mètres de hauteur. L'humidité atmosphérique retrouve les îles sur son chemin et se condense autour d'elles, et c’est pour cela que le Pico est toujours enveloppé dans une belle cape glissante, qui change de couleur selon le moment de la journée. Après l'horizon atlantique, fait de tous les bleus et verts de l'univers, ce qui a de plus beau, c’est la vue sur l’île du Pico depuis l’île de Faial. Mais la cape fraîche couvre l’île également la plupart du temps, le grand soleil n'est pas aussi commun que sur le continent.

 

 

Il n'y a pas beaucoup de plages de sable à Faial, mais il y en a une, noire volcanique et parsemée de grosses pierres lisses et roulées qui compensent l'absence des autres. C'est la plage d’Almoxarife, à côté de l'un des plus beaux campings. Mais même sans plages de sable fin, la côte de Faial possède plusieurs plages nées de l'ingéniosité de l'homme, à la roche volcanique des éruptions anciennes qui a contourné l'île pendant des milliers d’années. Nous soulignons la plage de Varadouro, qui possède une plage pour les adultes, à moitié ouverte sur l'océan parfois à forte ondulation; une autre pour les adultes plus peureux, avec une large ouverture à travers laquelle la marée pénètre et une autre complètement fermée pour les enfants.

 

Peter Café Sport est l'une de ces références classiques dont vous avez entendu parler au moins une fois. C'est un bar de mer, fait par des marins, et ils disent que "si vous allez à Horta (Mairie de l’île de Faial) et n'allez pas à Peter vous n'avez pas vu Horta pour de vrai". Peter Café Sport se trouve face à la marine où débarquent des yachts venus du monde entier.

 

L'île est humide, presque tropicale. C'est pourquoi elle est toute verte. Plus émeraude que l'Irlande, elle est pleine de fleurs, qui éclatent spontanément partout. Toutes les routes sont flanquées de magnifiques hortensias, allant du bleu au pourpre et au violet, en passant par une pourpre exotique vue nulle part ailleurs.

 

 

L'architecture est coloniale, de grandes maisons basses, avec de la roche volcanique, noire et poreuse. De temps en temps, les cloches volent les chants des milliers d'oiseaux qui, dans les heures restantes, remplissent l'air de chants variés et mélodieux.

 

Si vous aimez le poisson, sachez que c'est aussi le paradis des chasseurs sous-marins. En deux heures seulement, nous avons péché du poisson pour quatre jours: du mérou, du baliste et de délicieux rougets, tous aux yeux brillants et qui conservent encore l’odeur et le goût de la marée quand nous les mettons sur le grill.
 

 

Pour 7,20 €, aller-retour, et une demi-heure d'air pur, le plus frais et le plus salutaire qui existe, nous débarquons à Madalena, à l'île de Pico, également volcanique, et donc pleine de phénomènes géologiques naturels très intéressants. À Barca, là où l’homme a fait une piscine dans la mer, on peut y aller boire un verre du vin de Pico, maintenant très à la mode, au bar Cella, primé par Archdaily comme Bâtiment de l’Année 2016.

 

 

Il n'y a pas encore beaucoup d'étrangers qui visitent l’île du Faial, mais on commence à en voir. Venez avant que ce soit très touristique, car le charme existe encore et c’est vraiment irrésistible.
 

 

On y trouve plusieurs endroits pour y rester. Nous avons découvert Casa do Lado, une auberge récente, élégante, près de la mer et au centre de la ville de Horta, qui occupe une grande maison traditionnelle. Elle dispose de 14 chambres et coûte en haute saison 60 € la chambre double. Trouvez-vous cela cher? Venez alors en basse saison, où la nuit coûte 30€ et l'île continue à être irrésistible.
 

 

Je me souviens d'un texte de Sue Townsend, l'auteur du Journal d'Adrian Mole, dans lequel elle disait que lorsqu'on lui demandait dans quel pays étranger elle aimerait partir en vacances, elle a répondu: “Non, je préfère aller dans un endroit agréable. C'est comme ça que je me sens à l'île de Faial.”