CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL
  • Home >
  • LE BLOG >
  • Projet de nouvel aéroport de l'autre coté du Tage

Projet de nouvel aéroport de l'autre coté du Tage

Projet de nouvel aéroport de l'autre coté du Tage
By Luis RIBEIRO . 4 years
Categories :
Lisbonne Tourisme

En adhérant à l’Europe, le 1er janvier 1986, le Portugal a bénéficié d’aides venues de cette instance qui lui ont permis de se restructurer et de se moderniser dans de très nombreux domaines. Parmi ses restructurations, les transports ont été les premiers à en profiter.

 

Les transports portugais

Lorsque vous vous rendez au Portugal, si le réseau routier dispose, désormais, de belles voies de circulation et d’autoroutes dignes de ce nom, avec des possibilités de télépéage (Badge Via Verde Visitors, reconnaissance de plaque EasyToll ou carte pré-payée Tollcard) pour ne pas faire la queue, circuler librement et rapidement, la voie par air est certainement la plus efficace pour s’y rendre, et certainement pas la plus onéreuse.

 

La prévision du nouvel aéroport

A la tête des grands projets à l’étude sur ces transports, le “Novo Aeroporto de Lisboa” (NAL) est passé à une phase décisive, en 2008, lorsque José Socrates a annoncé l’emplacement de ce nouvel aéroport. Le succès de la destination “Portugal” était à la base de cette volonté gouvernementale.

 

Alors que la capacité de l’existant, à Lisbonne-Portela, était de 11 millions de passagers, en 2007, les 13 millions étaient allègrement dépassés. En 2013, ce sont les 16 millions qui étaient atteints et plus de 18 millions en 2014. Celui de Faro, dans le sud du pays est aussi à plus de 6 millions d’usagers en fréquentation annuelle.

 

Le projet

Ce nouveau projet, le long du Tage, se situerait donc sur un ancien site de 7.500 hectares appartenant à l’armée, à une trentaine de kilomètres de Lisbonne. Tout un réseau routier et ferroviaire viendrait asseoir ce positionnement pour un complexe qui comprendrait 2 pistes, 120 postes de check-in, 20 postes de contrôles, 63 portes d’embarquement et 12 tapis à bagages pour les arrivées. En outre, un dédoublement des capacités serait aussi possible.

 

Un ajournement provisoire

Le projet représentant une enveloppe de 7 milliards, compris les accès, a cependant été temporairement ajourné, faute de financement dans les dernières années difficiles économiquement pour le pays. 

 

Dans cette attente, un investissement a été programmé en 2014 pour l’ancien aéroport sans commune mesure avec le projet initial et permettant de retarder l’échéance. 

 

Mais, avec la relance de l’économie annoncée et l’afflux de capitaux étrangers, cette prévision sera certainement remise très prochainement à l’ordre du jour, d’autant que, plus que jamais, le Portugal devient la terre d’accueil de nombreux investisseurs venus des quatre coins du monde.