CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL
  • Home >
  • LE BLOG >
  • Les élections législatives Portugaises

Les élections législatives Portugaises

Les élections législatives Portugaises
By Luis RIBEIRO . 5 years
Categories :
Portugal Tourisme

Le gouvernement confirmé lors des élections : la reprise après l’austérité Portugal : après les élections, la relance s’annonce

 

Le Portugal aura, finalement, plus ou moins validé son gouvernement lors de ces élections. 

 

Plus, car les élections législatives auront offert à la droite au pouvoir de remporter ce scrutin, confirmant le bien fondé de sa politique d’austérité qui aura permis de sortir le pays de la crise dans laquelle il était plongé.

 

Moins, car cette même droite perd sa majorité absolue et devra composer avec des alliances pour faire passer ses réformes, désormais, ce qui pourrait lui compliquer la tâche. « Nous allons maintenir notre engagement en faveur de la reprise (...) et notre ouverture au dialogue » précisait le premier ministre sortant Pedro Passos Coelho.

 

C’est donc, maintenant, après la sortie de crise, des mesures en faveur d’une relance encore plus nette qui devraient prédominer.

 

Cette sortie de récession, c’était tout le sujet d’un très intéressant article de Marie Charrel dans le “Le Monde Economie” établissant un véritable état des lieux du Portugal, un pays qui a choisi d’attirer les financeurs pour doper son économie. Cet article rappelle que les efforts demandés portent leurs fruits aujourd’hui : “Grâce aux efforts consentis par tous, l’économie portugaise a renoué avec la croissance en 2014 (0,9 %) après trois ans de récession. Cette année, elle devrait même croître de 1,6 %, assure le gouvernement.” et poursuit “Le déficit public, qui culminait à 11,2 % du produit intérieur brut (PIB) en 2010, est passé à 4,5 % en 2014 […] et devrait tomber sous la barre des 3 % cette année.”

 

Les ménages commencent à ressentir favorablement ce fruit de leurs efforts puisque “En juillet, le taux de chômage est retombé à 12,1 %, son plus bas niveau depuis 2010. La croissance est soutenue à la fois par la consommation des ménages, qui a rebondi de 3,4 % au deuxième trimestre, et par l’investissement (+ 7 %), qui se redresse enfin.”

 

Le pays tout entier reprend son souffle car il est également “en train de redevenir un sous-traitant de l’industrie européenne dans la maroquinerie, le textile ou même pour certains services” d’après M. Teixeira qui met en avant l’exemple de BNP Paribas et sa décision “d’implanter une partie de son back-office à Lisbonne.”

 

Autre élément de relance et d’investissements, la “baisse des taux d’intérêt, passés de 15 % (pour les obligations à dix ans) début 2012 à 2,5 % aujourd’hui, sous l’effet des mesures expansionnistes de la BCE.“

 

Si l’austérité et le combat de la récession ont permis de convaincre les différentes instances européennes ou mondiales, des mesures complémentaires ont attiré les investisseurs étrangers et, aujourd’hui, le nouveau gouvernement pourra appuyer son travail sur de nouvelles mesures en faveur d’une reprise encore plus forte.