CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL
  • Home >
  • LE BLOG >
  • São Domingos, le scénario d’un film parfait

L’église de São Domingos: les ruines qui deviennent de l’art

São Domingos, le scénario d’un film parfait
By João GALVÃO . 3 years

São Domingos, le scénario d’un film parfait

 

Vivre dans la capitale du pays où les frontières politiques officielles sont les plus anciennes, c’est quelque chose! Ce fût un long chemin, et tôt ou tard, la beauté renaît.

 

Elle a survécu à tout: tremblements de terre, pillages athées, incendies dévastateurs. L'église de São Domingos, sur la place du Rossio, vaut la peine d’être visitée, même si vous n’êtes pas religieux. Chaque fois que j'entre dans cette église, je plonge dans une grande tristesse due à une architecture abandonnée.

 

L'église de nos jours n'a rien à voir avec l'original, qui date du XIIIème siècle. Plusieurs ajouts et deux tremblements de terre majeurs (l'un au XVIème siècle et l'autre en 1755), n’ont rien laissé debout, à part le grand autel en marbre noir dessiné par l’architecte préféré du roi João V, João Frederico Ludovice. L'architecte, Carlos Mardel, a réussi à préserver l'autel de Ludovice. Il a reproduit dans de longues colonnes encadrées les autels latéraux.

Déjà au XXème siècle, en 1959, un grand incendie détruisait l'intérieur et la riche décoration en or de l’époque. Cet or venait du Brésil pour orner les sculptures de cette église, entre autres. Aucune image n'a été sauvée, ni les belles peintures de Pedro Alexandrino de Carvalho, peintes pour cette église. L’incendie a ravagé avec une telle fureur que les marbres des murs, du sol et des colonnes ont éclaté avec la chaleur, et c’est comme ça que vous pourrez voir l’intérieur de l’église de nos jours. Après une longue période de restauration, il a été décidé, dans un geste moderne et inhabituel, de ne pas restaurer dans l'intégralité, laissant visibles les traces du temps et de la mauvaise fortune!

 

Laissée comme ça délibérément, elle fonctionne comme une sorte de karma cosmique: l'église de São Domingos a laissé des marques noires et ce n'est pas seulement à cause des incendies. D’ici sortaient les condamnés de l'Inquisition, dans une procession assez angoissée. Le palais de l’Inquisition était juste à côté de l’église de São Domingos. Les Dominicains étaient ceux qui savaient le mieux dépêcher un hérétique dans tous les sens. La procession des condamnés était courte et se terminait au Rossio, où les gens venaient voir les feux de la punition comme si aujourd’hui on allait au cirque.

 

Si vous passez devant l’église, alors n’hésitez pas à entrer! C'est un super espace pour les «états d'âme» et quand on dit que 300 églises se ressemblent toutes, ce n’est pas vrai. On n’imagine pas ce qui s'y passe et on sent le cœur pincé lorsqu’on entre dans l’église ! À ne pas rater !

 

Église de São Domingos

Largo de São Domingos, au quartier de la Baixa, 1150-320 Lisboa

Tel: 213 428 275

 

 

Crédits photo: Turismo de Lisboa