CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL

Œuvre de Bruno Bastos en exposition au Radio Palace

Bruno Bastos
By Joana CIDADES . 3 years
Categories :
Culture

“S/Título” (Sans Titre) sera exposé au Radio Palace jusqu’au 30 mai

 

Le fait que votre œuvre d’art n’ait pas de titre, c’est fait exprès ?

 

Oui. J’ai trouvé que ce n’était pas nécessaire, parce que l’idée était de représenter d’une certaine façon une mimésis moderne, comme on faisait dans le passé. Les œuvres n’étaient pas intitulées, peu importaient les noms. Ce qui était important, c’était ce qu’ils faisaient. La question était de représenter la nature telle qu’elle était et je me suis accroché à cette idée et j’ai essayé d’en faire une dans une version moderne. Donc, l’absence d’un titre a été une décision pondérée. Ensuite, la question était de faire une mimésis moderne, c’est à dire prendre en charge les matériaux, la forme comme elle a été conçue. C’est pourquoi j’ai laissé rouiller la pièce, je lui ai même ajouté un produit pour la faire rouiller plus, j’ai laissé les soudures comme elles sont. Je n’ai pas voulu les enlever. Nous pouvons la regarder et voir que cela représente un arbre et, qui, en même temps, est faite en fer. Elle a de la rouille, elle a été soudée. Les pièces ont été coupées et créées.

 

 

Combien de temps avez-vous eu besoin pour concevoir cette œuvre ?

 

Bonne question. J’en ai eu pour 2 mois à la faire. Tout à commencer en février, avec déjà le concept en tête, et c’est seulement en juillet que je l’ai achevée. J’ai mis un peu de temps, mais je pense que ça s’est bien passé (rires).

 

 

Parlez-nous de votre parcours

 

Au début, j’étais en Informatique. Mais j’ai tout de suite senti que ce n’était pas cette voie que je voulais suivre. Et en plus je suis tombé amoureux de l’architecture. J’ai décidé que c’était ça que je voulais faire et donc j’ai fait des études en Arts. Une des personnes qui m’a inspiré à poursuivre mes études en Arts, fût Le Corboisier. Mon idée était de poursuivre mes études en Architecture, donc je suis allé au lycée Pedro Nunes et les arts sont devenus ma passion. Je pense que c’est une transition qui arrive chez beaucoup de personnes qui vont vers des études en Arts: elles pensent qu’elles vont faire une chose, puis après avoir essayé un peu de tout, lentement elles vont changer leurs goûts.

Cependant, j’ai fini le lycée et je suis arrivé au moment d’entrer à l’École des Beaux-Arts. J’ai postulé pour entrer  en “Art et  Multimédia” en première position et en “Sculpture”, en deuxième position. Comme je n’ai pas réussi à entrer dans mon premier choix, à cause d’un professeur qui a décidé de me changer la note à la dernière minute, j’ai réussi à entrer en “Sculpture”. Heureusement, d’ailleurs! Au début, j’avais l’intention de changer, mais après, j’ai commencé à aimer, parce que j’avais déjà essayé auparavant, mais jamais rien de sérieux. L’enseignement au Portugal n’est pas non plus l’idéal pour faires des expériences.

Je me suis aperçu que la sculpture était quelque chose que j’aimais énormément et par laquelle je me sentais attiré …En effet, la plupart des personnes, quand elles entrent en fac, ont une idée plutôt ”Ok, je dois faire ça, parce que je suis obligé de le faire!”. Et ça finit par démotiver très souvent. Mais la sculpture a eu un effet contraire en moi. J’étais en train de faire des travaux et j’aimais ce que je faisais et naturellement je me suis passionné par ce que je faisais et donc je suis resté jusqu’à la fin. Pendant ce temps-là, j’ai fait des expositions. Ça a bien marché. En ce moment, je suis en train de passer une licence en Design, mais je crois que je vais faire un master aussi. J’aurais aimé travailler dans ces deux branches: la sculpture, c’est ma passion, le Design serait quelque chose qui complèterait ma passion: une sorte de plan B.

 

 

Où avez-vous déjà exposé vos œuvres ?

 

J’ai exposé à la “Galerie Adão” au Barreiro; à l’École des Beaux-Arts; au Palais du Marquis de Pombal et maintenant ici. 

 

 

Bruno Bastos

 

 

Qui est Bruno Bastos ?

 

Lisbonne 1993. Il habite dans la région d’Almada et étudie à Lisbonne.

Formation: Licence en Sculpture à FBAUL en 2016.

Expositions collectives:

-Open Day  ADAO (Association des Arts et Offices), Barreiro, avril 2016

-“Sculpture IV” – École des Beaux-Arts, Lisbonne, avril 2016

-Galeries Ouvertes à la fac des Beaux-Arts (GABA), Lisbonne, avril 2016

-Du couvent au Palais, Palais Marquis de Pombal, à Oeiras, mars/avril 2017

 

 

L’œuvre de Bruno Bastos “Sans Titre” sera en exposition au Radio Palace jusqu’au 30 mai.