CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL

CNN considère le Portugal comme le secret gastronomique de l’Europe

By Joana CIDADES . 2 years

CNN présente 20 raisons pour que le Portugal soit une destination must de tout aventurier gastronome ou foodie

 

Selon CNN, la gastronomie portugaise est « profondément enracinée dans la fraîcheur des ingrédients du terroir » et, sans ces derniers, « les saveurs ne seraient, tout simplement, pas les mêmes ». La chaîne de télévision nord-américaine félicite la gastronomie portugaise, mais considère que celle-ci est rarement aussi bien représentée à l’étranger que dans son propre pays.

 

Pourtant, ces dernières années, on assiste à un changement, estime CNN. Le succès de chefs portugais à l’étranger, tels que George Mendes, d’origine portugaise, responsable du restaurant Aldea, avec une étoile Michelin, et Nuno Mendes, avec le restaurant « O Viajante » à Londres en sont la preuve. Dans cet article, on découvre que le Portugal est le « secret gastronomique le mieux gardé de l’Europe » et, peut-être même, la cuisine « la plus sous-estimée » du continent.

 

Entre les louanges décernées à la gastronomie portugaise, CNN présente 20 raisons selon lesquelles ce pays devrait être une destination gastronomique de tout aventurier foodie. Entre autres, elle considère que le pays est « parfait pour les piscivores », étant donné qu’il offre une grande variété de poissons. « Le chef superstar Ferran Adrià déclare que le poisson des eaux atlantiques qui bordent le Portugal est le meilleur du monde – et c’est un Espagnol qui l’affirme.», peut-on lire sur l’article en question.

 

Outre le poisson du Portugal, CNN vante également son huile d’olive, « le monde s’aperçoit enfin de la qualité de cet or liquide », sa nouvelle génération de chefs, ses fromages (leur manque de notoriété internationale reste un mystère, selon CNN) et ses divers plats typiques, tels que le gras-double à la mode de Porto,  la chanfana ou le chevreau, mais encore son vin et le célèbre pastel de nata  (flan pâtissier).

 

Source: Público