CONTACT INVESTIR COMPORTA ALGARVE LE PORTUGAL

Les chefs portugais distingués par le Guide Michelin nous révèlent le secret de leur réussite

Guide Michelin
By Ana FETAL . 3 years

La qualité des produits, la performance des équipes et le soutien de la famille sont autant d’ingrédients déterminants pour le succès de la grande cuisine

 

L’édition 2017 du Guide Michelin a attribué deux étoiles à deux nouveaux restaurants portugais et leur première étoile à sept établissements, au total ce sont vingt et un restaurants étoilés, cinq avec deux étoiles et seize avec une étoile. "C’est toute une structure et une grande équipe qui m’entourent", justifie le chef Benoît Sinthon à l’agence Lusa, lui qui a conquis une deuxième étoile pour son restaurant II Gallo d’Oro, à Funchal, après huit ans en une étoile.

 

 

Le chef Rui Paula s’est vu distingué avec sa première étoile pour le restaurant "Casa de Chá da Boa Nova", à Leça da Palmeira, mais il affirme qu’il ne va pas "en rester là". "Nous allons continuer à recevoir les inspecteurs [du Guide Michelin], car nous avons toutes les conditions pour aller plus loin », ajoute-t-il. Ce chef gère trois restaurants et est à la tête d’une équipe de 70 personnes.

 

 

Vitor Matos, chef du restaurant Antiqvvm, à Porto, a également gagné une première étoile, un an après l’ouverture de son établissement. "Nous ne sommes rien sans les piliers qui nous soutiennent que ce soit à la maison ou au travail", affirme-t-il. Ce qu’il recherche dans la cuisine c’est "une harmonie parfaite entre les ingrédients et une histoire à raconter."

 

 

Ricardo Costa, chef du restaurant "The Yeatman", à Gaia, a conquis une deuxième étoile et considère que cela est le fruit d’un travail de longue haleine réalisé tout au long de ces dernières années. "Nous travaillons les produits locaux, avec des techniques modernes", explique-t-il. Henrique Sá Pessoa (sur la photo), chef du restaurant "Alma", dans le Chiado, a gagné sa première étoile et rappelle que son équipe travaille pour atteindre cet objectif depuis le projet de l’espace précédent du même nom.

 

 

Le restaurant "Loco" (sur la photo), à Lisbonne, propose une cuisine orchestrée par un chef de génie, Alexandre Silva, qui a été surpris de recevoir sa première étoile Michelin pour son établissement qui n’a même pas un an d’existence. "Le Portugal est en train de changer, le guide montre plus de respect envers nous, notre gastronomie et la cuisine portugaise nouvelle vague", estime-t-il.

 

Restaurant Loco, Lisbonne

 

Le chef José Avillez, détenteur de deux étoiles pour son restaurant Belcanto, à Lisbonne, justifie l’augmentation du nombre de restaurants portugais dans le Guide Michelin ainsi: celui-ci considère que les établissements ont "plus de notoriété grâce au nombre croissant de clients et au développement du tourisme, ce qui permet de viabiliser financièrement les projets."

 

Source : RTP